Signature du Mémorandum d’entente de partenariat entre l’API et BIJE

Signature du Mémorandum d’entente de partenariat entre l’Agence de Promotion des Investissements et la Banque d’Investissement pour les Jeunes au Burundi.

L’Agence de Promotion des Investissements (API) et la Banque d’Investissement pour les Jeunes au Burundi (BIJE) ont procedé à la cérémonie de signature de Mémorandum d’entente de partenariat. L’évenement s’est déroulé dans la matinée du jeudi 10 septembre 2020 dans les enceintes de la BIJE, au centre-ville de la Capitale Politique, GITEGA. Etaient présents les dirigeants des deux institutions, Monsieur Désiré MUSHARITSE, Directeur de l’API et Monsieur Sixte NIYUHIRE, Administrateur Directeur Général de la BIJE. Les hauts cadres des deux établissements publics et les représentants des médias étaient aussi présents. L’objectif de cette cérémonie était de porter à la connaissance de l’opinion publique de la volonté de l’API et de la BIJE à travailler main dans la main vers la réalisation effective de leurs missions respectives de promotion des investissements en général, de promotion et de soutien à l’entreprenariat des jeunes, en particulier.

Il convient de rappeler que l’API a été créée par décrét N° 100/177 du 19 octobre 2009 avec pour missions principales la promotion des investissements et des exportations, l’appui et l’assistance aux investisseurs ainsi que la mise en place et la consolidation des réformes pour l’amélioration du climat des affaires. Autrement dit, l’Agence procède au jour le jour à l’immatriculation des sociétés parmi lesquelles on dénombre une part grandissante des sociétés créées par des jeunes. Elle est aussi chargée de la mise en application minutieuse du Code des Investissements en délivrant aux entreprises des certificats d’éligibilité aux avantages tel que prescrit par le Code des Investissements du Burundi. L’Agence s’attèle également aux activités d’appui aux jeunes entrepreneurs à travers la formation en techniques d’élaboration des plans d’affaires bancables et par des campagnes de sensibilisation à l’entreprenariat dans les universités et les associations des jeunes.

DSC 0045 02

Pour sa part, la genèse de la création de la BIJE émane de la conférence nationale de la jeunesse tenue en date du 31 mars au 1er avril 2016, au cours de laquelle Son Excellence Monsieur le Président de la République de l’époque, avait promis la création d’une banque dédiée au financement des projets de développement initiés par des jeunes organisés en associations, en coopératives ou en entreprises, en vue de reduire le chômage et la pauvreté au sein de la catégorie importante de la population. La promotion de l’emploi à travers la lutte contre le chômage des jeunes constitue aussi l’une des priorités du Gouvernement actuel “Reta Mvyeyi, Reta Nkozi”.

La BIJE aura à financer les projets bien élaborés, gérés par les jeunes ayant acquis une formation en matière de gestion des projets et entreprises et/ou une certaine expérience dans le domaine de leur activité. La Banque accompagnera les jeunes afin de leur permettre d’acquérir des connaissances dans la gestion de la croissance, la gestion des clients et fournisseurs, la fiscalité. Autrement dit les jeunes seront formés à la gestion de l’entreprise et de la relations avec ses partenaires.

DSC 0101 01Monsieur Sixte NIYUHIRE, Administrateur Directeur Général de la BIJE et Monsieur Désiré MUSHARITSE, Directeur de l’API signant le MoU

Le Mémorandum d’entente de partenariat entre la BIJE et l’API concourt aux mêmes objectifs. En effet, il s’inscrit en ligne directe des préoccupations quotidiennes des deux institutions dans le sens où l’API, à travers ses services, elle œuvre pour la création de l’emploi et le développement économique. La BIJE dans son statut d’établissement financier du Gouvernement, œuvre également dans l’objectif de répondre aux besoins de financement des projets d’investissement des jeunes, dans la logique de promouvoir l’entrepreneuriat et la création des emplois. Les deux institutions ont donc en commun la promotion des investissements des jeunes, la création de l’emploi et la lutte contre la pauvreté. Dans un cas ou dans un autre, c’est la jeunesse burundaise qui est à l’honneur ou plutôt, elle est au cœur des préoccupations du Gouvernement représenté par Son Excellence le Président de la République du Burundi, Général Major Evariste NDAYISHIMIYE, qui, dans son message de prise de fonctions, rappelait ses priorités et indiquait clairement que l’avenir du pays repose sur sa jeunesse.

Le partenariat entre l’API  et la BIJE arrive donc comme une réponse à l’appel du Chef de l’Etat et à la préoccupation du Gouvernement car les deux institutions vont travailler en synergie, coopérer étroitement et se consulter sur les questions d’intérêt mutuel visant à promouvoir les investissements et l’entreprenariat des jeunes burundais et leur accompagnement.

DSC 0131 01Photo de famille

Dans cette perspective, l’API et la BIJE vont organiser très prochainement deux ateliers d’information sur les opportunités d’investissement, l’entreprenariat, la rédaction du plan d’affaires bancable et les facilités d’investissement qu’offre la Banque des Jeunes. L’objectif visé est de préparer la jeunesse à l’entreprenariat, les sensibiliser pour une meilleure utilisation possible des fonds de la Banque d’investissement pour les jeunes. Les deux institutions s’attendent à un sursaut national des jeunes à se lancer avec engouement dans l’entreprenariat.

Avant de conclure la cérémonie, l’API et la BIJE ont lancé un appel vibrant aux organisations oeuvrant en faveur des objectifs similaires d’entreprenariat, de la promotion et d’accompagnement de jeunes, d’entrer en contact avec la Banque afin d’élaborer des cadres de collaboration adéquats au profit de l’emploi des jeunes.

Enfin, les deux institutions ont remercié le Gouvernement et Son Excellence Général Major Evariste NDAYISHIMIYE, le Président de la République du Burundi, qui ne ménagent aucun effort en faveur du développement en général et celui de la jeunesse en particulier.