Les entrepreneurs burundais face au COVID-19

Les entrepreneurs burundais face au COVID-19 

L’Agence de Promotion des Investissement « API » en collaboration avec Centre for Development and Enterprises « CDE » a organisé le jeudi le 23 avril 2020 à l’hôtel Martha de Bujumbura un atelier sous le thème : « comment anticiper la résilience de l’économie burundaise face au covid-19 ».

DIRCDEMonsieur Aimable MANIRAKIZA, Directeur Exécutif de Centre for Development and Enterprises et Monsieur Désiré MUSHARITSE, le Directeur de l’API lors de l'ouverture

Dans son discours d'accueil, Monsieur Aimable MANIRAKIZA, Directeur Exécutif de Centre for Development and Enterprises, a précisé que cet atelier offre une occasion aux entrepreneurs Burundais d’exploiter toutes les voies dans le but de faire face à cette urgence mondiale en gardant les mêmes niveaux de production et de revenus aux travailleurs tout en restant compétitifs sur le marché.

Monsieur Désiré MUSHARITSE, le Directeur de l’API a annoncé que l'objectif de cet atelier est de développer et fournir des informations importantes sur la manière dont les femmes et hommes d'affaires devraient anticiper la résilience de leur business afin d’assouplir l’impact de la pandémie de COVID-19 sur l’économie burundaise. Monsieur le Directeur de l’API a aussi ajouté que depuis belle lurette, l’humanité n’a cessé de faire face à des pandémies au cours desquelles, des hommes et des entreprises se sont ingéniés à trouver des stratégies, des mécanismes et des ajustements nécessaires pour triompher et survivre de ces dernières.

MINSANTDocteur Nina NSHIMIRIMANA faisant parties des médecins pour la riposte du COVIDー19 au Burundi

Après le discours d’ouverture, trois exposés ont eu lieu. Docteur Nina NSHIMIRIMANA qui fait parties des médecins pour la riposte du COVIDー19 a exposé sur « le coronavirus : Modes de contamination et de prévention au sein de l’entreprise ». Elle a rappelé que le Ministère de la Santé Publique et de Lutte contre le Sida nous recommande de rester sereines, tout en respectant scrupuleusement les mesures de prévention individuelles et collectives contre le CODIV-19. Elle a ajouté que les entreprises, en fonction du secteur d’activités et du nombre d’employés doivent prendre des précautions particulières comme le port des masques et gants. Elle a enfin recommandé que dès quelqu’un constate qu’il a les signes de la maladie, il est recommandé de rester chez soi tout en prévenant l’employeur et surtout appelé les médecins afin de limiter le contact avec d’autres personnes.  

DRMonsieur NTIMPIRANGEZA Pontien, Docteur en économie

Monsieur NTIMPIRANGEZA Pontien, Docteur en économie, dans son exposé intitulé : « Le coronavirus : impact sur l’économie burundaise et les stratégies de survie des entreprises », a expliqué qu’il ne sert à rien de paniquer car l’humanité a toujours surmonté des situations de crises plus graves que le Codiv-19. Néanmoins, les leaders africains doivent en tirer des leçons et concevoir un système permettant de faire face aux préoccupations des citoyens.

BUJAMonsieur ABIYAH David, Directeur de Buja Hub

Quant à Monsieur ABIYAH David de Buja Hub, dans son exposé, « Travail à distance : Guide de ressources », il a démontré que même dans le confinement, certaines entreprises peuvent continuer à travailler. Le travail à domicile exige de l’employeur à assurer une bonne communication et à développer l’empathie tandis que les employés doivent respecter les heures de travail.