L’API AIDE LES JEUNES A TRANSFORMER LEURS IDEES EN PROJETS REALISABLES

L’API AIDE LES JEUNES A TRANSFORMER LEURS IDEES EN PROJETS REALISABLES

Pour la toute première fois, l’Agence de promotion des Investissements API organise à l’intérieur du pays, du 1er au 5 avril 2019, un atelier de formation en techniques de conception et de rédaction d’un Plan d’Affaires bancable et la sensibilisation aux opportunités d’investissement et de création d’emplois au Burundi, à l’intention des jeunes investisseurs potentiels.

Les cérémonies d’ouverture pour ce grand évènement ont eu lieu ce lundi, 1er avril 2019, au Motel Rehoboth, en province de Gitega, la capitale politique du Burundi, à l’intention de vingt-cinq jeunes diplômés soucieux de créer de l’emploi, ayant déjà une idée de projet et qui vont bénéficier de la formation dans le but de leur faciliter l’implémentation et la recherche d’un financement pour leurs projets.

Dirop2De G à D: M. Serge NSABIMANA, Chef de Service des Réformes et de Développement du Capital Humain de l’API; M. Léonard SENTORE, Directeur de l’API;et Monsieur Innocent NKURUNZIZA, Représentant du Gouverneur et Conseiller Economique.

Dans son mot d’accueil, le Représentant du Gouverneur de Gitega et Conseiller Economique, Monsieur Innocent NKURUNZIZA a souhaité la bienvenue aux participants et a remercié l’API d’avoir choisi la province de Gitega comme lieu de formation et d’avoir initié cette activité, qui sans doute sera bénéfique aux jeunes et au pays. « Ce genre de formation démontre que l’avenir de la jeunesse burundaise fait partie des grandes priorités et, le problème du chômage des jeunes lauréats préoccupe énormément le Gouvernement » a-t-il précisé.

Dans son discours d’ouverture, M. Léonard SENTORE, Directeur de l’API, a remercié tous ceux qui ont contribué aux préparatifs de la formation, notamment les Gouverneurs des provinces de Gitega, Rutana, Ruyigi, Cankuzo et Karusi (Provinces d’origine des jeunes) et plus particulièrement le Gouverneur de la Province de Gitega pour son soutien, sa collaboration et son accueil dans la nouvelle capitale politique. 

M. SENTORE a indiqué que cet atelier est la 5ème édition du programme de formation après une série de formations initiées par le Service des Réformes et de Développement du Capital Humain de l’API, depuis septembre 2013 et rééditées en octobre 2014, mai 2017 et juin 2018, pour différents groupes cibles que sont les jeunes sans-emplois inscrits au niveau de l’ABEJ, les femmes de l'AFAB et des jeunes diplômés ayant des idées de projet. Il a aussi indiqué que c’est la toute première fois qu’elle se passe en dehors de la capitale économique du pays parce que l’Agence de Promotion des Investissements est convaincue qu’il y a aussi du potentiel à développer en milieu rural.

 Le Directeur de l’API a ensuite précisé que cette formation vise à renforcer les capacités des jeunes diplômés pour en faire des investisseurs potentiels et avisés, afin d’exploiter au maximum les opportunités d’investissements disponibles au Burundi. « Le développement économique du pays passe par le développement du secteur privé et l’avenir du pays repose sur sa jeunesse » dixit- Il.

Jeunes1

Les jeunes pendant la formation

Jeunes2

Signalons que cette formation qui va durer cinq jours, à l’intention de 25 jeunes diplômés issus des provinces du Centre-Est du pays, sera clôturée par la remise des certificats de participation aux participants.  Elle sera dispensée par des formateurs praticiens de l’API ayant une expérience avérée dans l’entrepreneuriat, l’élaboration et la gestion de projets, ainsi qu’un Expert de la finance issu d’une Banque pour exposer sur les caractéristiques d’un projet acceptable pour être financé par une Banque ou une Microfinance au Burundi. Au cours de cette formation, il y aura également un partage du savoir -faire et un témoignage par un jeune entrepreneur actif dans le milieu des affaires, ayant réussi à monter et se faire financer son projet d’investissement ou d’affaires au Burundi.