Tourisme et Hôtellerie

Mille et une opportunités s’offrent à l’opérateur économique qui veut investir dans le secteur touristique burundais. Longtemps relégué à l’arrière plan surtout à cause de la crise politique qui a secoué le pays, le secteur du tourisme déploie ses ailes comme un oiseau migratoire vers des espaces merveilleux. Nous tablons déjà sur une expansion rapide du secteur du tourisme dans les jours à venir.
Le Burundi occupe une position géographique très enviable:

  • Au cœur de l’Afrique, sur la crête du Congo et en amont du fleuve Nil ;
  • le Burundi est à cheval sur l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Est
  • Au centre des grandes communautés régionales (CEEAC, CEPGL, COMESA, EAC) ;
  • Pays au paysage toujours verdoyant, la beauté de ses collines et plaines (Imbo et Moso), l'hospitalité chaleureuse, la serviabilité et l’intelligence de son peuple très attaché aux valeurs d’Ubuntu, séduisent toujours l’étranger qui ne tarde pas à se sentir chez lui ! « Kaze ! Karibuni ! Bienvenue ! Welcome » se disent du fond du cœur ;
  • le rythme des célèbres tambourinaires : contribution au patrimoine mondial de l’UNESCO !
  • Venant du lac Tanganyika (le deuxième lac le plus profond du monde après le lac Baïkal) ou des mille collines, un vent doux et parfois fort fait descendre régulièrement le mercure pour offrir un climat tropical moins fort.

Investir dans le tourisme au Burundi, c’est le choix d’un homme avisé ! Sur le siège de Harroy (gouverneur résident du Burundi du temps de la colonisation belge), le visiteur admire la beauté de la plaine de Bujumbura et ses innombrables opportunités d’investissement.

Pour promouvoir le tourisme, le Gouvernement a mis en place l’Office National du Tourisme (O.N.T) (lien du site Internet : http://www.burunditourisme.com/ )

Le Gouvernement du Burundi garantit la sécurité des touristes, la sécurité des investissements et l’A.P.I vous offre des facilités diverses.

Hôtellerie

Secteur en plein essor, l’hôtellerie attire plein d’investisseurs aussi bien dans la capitale que dans le reste du pays. Après avoir été longtemps dépendant de l’hôtel Source du Nil et Novotel (devenu Hôtel Water Front), le Burundi se dote de plus en plus d’hôtels luxueux et spacieux. Les investisseurs burundais et étrangers font de plus en plus confiance au marché national et sont en train de relever le défi de doter le pays d’hôtels à la hauteur de ses ambitions nationales et régionales.

Toutefois, la capacité d'accueil des hôtels reste encore bien faible (surtout concentrés dans la capitale) par rapport aux activités attendues gràce l’adhésion du Burundi à différentes communautés régionales (CEEAC, CEPGL, COMESA, EAC) et l’afflux des touristes et des investisseurs.

Enfin, malgré le positionnement régional central du pays, les infrastructures d’accueil de congrès et de conférences internationales sont encore inexistantes et restent à développer.

Opportunités d’investissement dans le secteur Hôtellerie et Tourisme

  • Développement des activités de thalassothérapie.
  • Amélioration du tourisme de plage et du sport nautique sur le lac Tanganyika.
  • Construction des hôtels et autres infrastructures d’hébergement dans les parcs nationaux et dans d’autres sites touristiques.
  • Construction des centres de conférence haut-standing.
  • Capacité hôtelière haut standing(Les grandes chaines hôtelières internationales)